Aparté

Pensez-vous que le féminisme divise plus qu’il n’unit ?

En introduction de cet article, je vais évoquer un aspect personnel de mes pensées, qui soulève une question à laquelle je souhaiterais beaucoup que vous m’aidiez à répondre.

Nous avons toutes et tous nos croyances, qui se respectent. Personnellement, je suis végétarienne, écologiste, libriste. Si j’en suis arrivée là, c’est parce que j’ai suivi des chemins qui m’ont permis d’avoir certaines convictions. Toutefois, je peux comprendre que des personnes mangent de la viande, ont choisi la voiture comme moyen de locomotion et continuent à utiliser les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

Au-delà de l’ouverture d’esprit dont je tente de faire preuve, il reste tout de même des choses que je ne parviens, et ne parviendrai jamais à comprendre. J’essaie de faire preuve de l’empathie la plus poussée dont je suis capable, et pourtant, je ne comprends pas qu’on ne puisse pas se préoccuper de l’égalité entre les sexes. C’est pour ça que j’ai créé ce blog, pour que toutes celles et ceux qui me lisent entendent ce qu’est le féminisme, ce qu’est ce mouvement pour l’égalité des sexes et ce qu’il inspire.

Alors, je vous pose une vraie question, à laquelle je souhaiterais que vous me répondiez sincèrement, en particulier celles et ceux qui ne se considèrent pas féministes (attention, question qui va vous rappeler les chouettes cours de philo du lycée) :

Pensez-vous que le mouvement pour l’égalité entre les hommes et les femmes divise les humains plus qu’il ne les unit ?

(Par mouvement pour l’égalité entre les hommes et les femmes, je veux parler du féminisme).

Si vous êtes de celles et ceux qui pensent que ce mouvement divise, pourquoi pensez-vous cela ? Est-ce le terme “féminisme” qui vous dérange ? Pensez-vous que ce mouvement pour l’égalité des sexes n’a pas sa place dans notre société ? Êtes-vous agacé.e.s par les féministes, et pourquoi ? Y a-t-il d’autres raisons ?

À contrario, si vous pensez que le mouvement unit les hommes et les femmes, pourquoi pensez-vous cela ? Pensez-vous que cette lutte doit être autant partagée par les hommes que par les femmes ? Pensez-vous que, le fait de parvenir à l’égalité entre les sexes permettra aux hommes comme aux femmes de vivre plus sereinement en société ? Y a-t-il d’autres raisons ?

Je vous laisse répondre à mes questionnements en suivant ce lien (c’est un questionnaire). Évidemment, chacune des réponses est anonyme et les résultats sont privés.

Encore une fois, si je souhaite vous solliciter pour répondre à la question plus haut, c’est parce que, comme mentionné ci-dessus, j’aimerais entendre les remarques de chacun et chacune d’entre vous pour apporter une réponse à une réelle question que je me pose, n’étant pas en mesure d’y répondre par mes propres moyens.

L’ensemble de vos retours, en plus de répondre à mes interrogations, fera l’objet d’un prochain article résumant vos réponses et tentant de comprendre et d’analyser chacune d’elles. D’autres part, il me semble important de préciser que je ne juge pas les positions de chacun et chacune d’entre vous. Ouverture d’esprit, respect et tolérance sont les maîtres mots sur ce blog.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui porteront de l’intérêt à ma question et prendront le temps d’y répondre de manière argumentée.

Spread the love

10 Comments

  • Irène

    Mon opinion sur la question peut être résumée assez simplement, et s’applique à pas mal d’autres luttes : avant de se demander si un mouvement unit ou divise, il faut se demander si les divisions ne sont pas préexistantes. En l’occurrence, est-ce que les inégalités qui existent, qu’on peut démontrer (et on croule sous les enquêtes, chiffres, témoignages etc), ne divisent pas d’ores et déjà l’humanité, s’imposant à nous sans qu’on ait le choix ? A partir de là, oeuvrer pour qu’elles disparaissent, c’est prendre acte de la situation et affirmer qu’on veut en voir la fin. Forcément cela va déranger, car ça fissure l’image bien lisse d’une unité qui en réalité n’existe pas. Mais ça ne divise pas plus… Ou à la limite, et c’est intéressant, ça divise des hommes et des femmes qui pensaient être d’accord et se rendent compte que non (pensons à toutes les femmes qui découvrent avec stupeur les réflexes machistes de compagnons qu’elles pensaient à des kilomètres de ça), ou qui appartiennent à la même classe sociale et se sentaient unis par ça. Moi j’ai envie de dire : si vous pensez que ça divise, et beh tant pis, je préfère une division assumée à court terme, et oeuvrer pour une société qui sera moins injuste.

  • Mélissa

    Question trèèèès intéressante ! Je me suis éclatée. J’adore la philo t’es mal tombée xD Du coup je t’ai fait un p’tit pavé. Tant qu’à faire j’aurai du faire comme au lycée avec les titres pour chaque partie, les arguments, les plus les moins, la conclusion… x) Bonne lecture 🙂

  • Oceane

    Question qui pourrait nécessiter une dissertation comme réponse :”D.

    Alors le féminisme… C’est toute une histoire. Je fais partie de celles qui pense que, comme beaucoup d Idées, cela divise plus qu’il n’unit. Dans le sens ou, il est (presque) impossible de trouver une mentalité partagée par tous. Et surtout, le soucis qu’on a ici est: quelle est la définition du féminisme?
    De base, cela signifie une société ou les femmes et les hommes sont égaux. Non seulement, beaucoup d’hommes (et de femmes!) ne le souhaitent pas, mais cela inquiète car “être égal”, l’air de rien, c’est large comme Idée.

    Arf, il est 9h30 du matin, je n’ai pas encore le cerveau pour ça ahah! Mais très bonne question 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *