Littérature

L’origine du Monde – Liv Strömquist

Il y a des ouvrages qui ont une aura particulière. Ils possèdent cette espèce de force indescriptible qui t’amène à les lire d’une traite et qui, une fois arriver au bout, te font sourire et te donne cette sorte de boule au ventre qui fait que, l’ouvrage en question te manque déjà.

C’est le cas de L’origine du monde de Liv Strömquist.

L’origine du monde, c’est une bande dessinée en noir et blanc, très riche d’informations et d’anecdotes sur l’histoire du sexe de la femme. On y trouve quatre grands chapitres :

  • Les hommes qui sont un peu trop intéressés à ce qu’on appelle “les organes féminins”

Nous trouvons un top 7 des hommes obsédés par la question du sexe féminin, cherchant à comprendre le pourquoi du comment de son existence.

  • Crête de coq à l’envers

Ou pourquoi nous devons parler de “vulve” et pas de “vagin”, aussi, pourquoi il serait ENFIN temps de considérer la vulve comme une entité tout à fait normale, ou encore, pourquoi, dans une époque lointaine, les règles étaient sacralisées et non pas répugnées.

  • Un chapitre sur l’orgasme

Pourquoi dans les croyance communes, l’orgasme féminin ne compte pas trop lors du coït ? Pourquoi l’homme et la femmes sont tellement différents ? Et l’entrée du clitoris sous les feux des projecteurs.

  • Se sentir Eve ou : à la recherche du jardin de notre maman

Un dernier chapitre évoquant l’histoire des règles.

 

Nous évitons de trop détailler cet ouvrage, au risque de gâcher sa découverte. C’est une bande dessinée qui fait du bien, qui allie éducation et humour et qui est selon, nous un incontournable de la littérature féministe. Le seul petit truc que l’on reproche est le fait que le texte prenne beaucoup trop le pas sur les dessins, mais cela n’enlève en rien le plaisir de lire cette BD. À lire, à lire, à lire !!!

 

Version française publiée en 2016 chez Rackham

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *